Des détecteurs sans contact sécurisent la zone de danger des machines pour boucheries

Les hachoirs, cutters et mélangeurs Laska sont des machines de boucherie délicates qui, avec les lames qu’elles renferment, présentent un danger potentiel non négligeable. Les détecteurs sans contact se sont révélés les meilleurs composants pour surveiller les volets et les sas à des fins de sécurité. Ils sont non seulement fiables, mais également très hygiéniques grâce à leur structure sans arête, coin ni fente. La société Laska, située à Traun, près de Linz, en Autriche, est un spécialiste des technologies de fabrication modernes pour les entreprises de transformation de la viande. Cette entreprise familiale de quatrième génération emploie environ 100 personnes. D’abord spécialisée dans la vente d’articles de boucherie, elle met en place avec succès la branche « Machines pour boucheries ». Après le lancement de machines artisanales, Laska se spécialise dans la production de grandes machines pour l’industrie. « Nous fabriquons des produits orientés vers l’avenir et pouvant résister sur le marché de demain. », telle est la devise de Laska. Une devise que Laska respecte depuis plus de 125 ans avec une technologie de fabrication de très grande qualité. Sous le nom de famille et de marque LASKA, l’entreprise fabrique non seulement des cutters, hachoirs et mélangeurs en inox d’excellente qualité, mais également des lignes de production personnalisées. Celles-ci sont composées de machines de transformation, associées à des tables de travail, des tapis de convoyage, des vis transporteuses, des installations de standardisation avec contrôle automatique du poids, des dispositifs de dosage des épices et de l’eau, ainsi que des installations de convoyage vers les stations de remplissage.

Performance et sécurité

L’efficacité des produits Laska est l’une de leurs principales caractéristiques. Il est toutefois indispensable de garantir également la sécurité d’utilisation des machines de transformation. Christian Gruberbauer, responsable du domaine électrotechnique, explique : « L’attention de nos clients se porte principalement sur la fiabilité du processus de production. Nous devons donc concevoir des machines les plus sûres possible tout en veillant à ne pas perturber la production. Cela implique en particulier de sécuriser les possibilités d’intervention sur les outils et les pièces mobiles. » Concrètement, lorsque les portes de protection, les sas ou les volets sont ouverts sur les machines ou les installations de boucherie et que l’utilisateur peut avoir accès aux lames, la machine doit être arrêtée. Il convient également de prévenir tout redémarrage de manière sûre. Le risque de coupures, de contusions ou de brûlures très graves est en effet trop élevé. L’arrêt de la machine en toute sécurité peut être déclenché mécaniquement à l’aide, par exemple, d’un interrupteur à galet, néanmoins sujet à l’encrassement et aux défaillances, ou de manière sûre et propre à l’aide de détecteurs de sécurité sans contact. Pour satisfaire aux exigences définies dans les nouvelles normes de sécurité (pour les machines de boucherie du niveau de sécurité SIL 3/PL e), le fabricant de machines Laska est notamment épaulé par elobau GmbH, pour qui la technologie de sécurité constitue depuis longtemps une activité importante. En effet, dès les années 1970, l’entreprise de Leutkirch a introduit des interrupteurs de sécurité sans contact dans la construction d’installations et de machines. elobau fut ainsi le premier fournisseur mondial à remplacer les composants électromécaniques par des contacts Reed et des aimants codés dans le domaine de la sécurité. Le développement continu entrepris par la société lui permet de proposer aujourd’hui un éventail très complet de différents détecteurs, interfaces et appareils de contrôle, offrant une solution optimale pour pratiquement tous les problèmes. Le principe de ces interrupteurs de sécurité sans contact : ils fonctionnent avec un détecteur magnétique qui est surveillé par une unité de contrôle. Selon le système, il est possible de surveiller jusqu’à 40 détecteurs avec une même unité de contrôle. Le contrôle de contacteurs en aval est possible pour pratiquement tous les modèles. Pour certains modèles, un circuit de commutation séparé supplémentaire est également présent pour les boutons d’arrêt d’urgence et les commandes bimanuelles. Ces systèmes garantissent une réduction accrue des risques et sont approuvés par le TÜV.

Le principe sans contact l’emporte sur le principe mécanique

Christian Gruberbauer connaît elobau depuis longtemps déjà : « Depuis plus de dix ans, nous utilisons avec succès les interrupteurs de sécurité sans contact d’elobau. Auparavant, nous utilisions des dispositifs de sécurité mécaniques qui présentaient néanmoins des inconvénients, tels que l’usure mécanique, une disposition à l’encrassement et de faibles tolérances de montage. En revanche, l’actionnement sans contact avec unité de contrôle de sécurité constitue une solution optimale puisqu’il offre une sécurité de commutation et qu’il est facile à nettoyer. Nous l’utilisons donc afin de sécuriser les couvercles amovibles sans lesquels il est interdit de faire fonctionner les machines. » Les détecteurs et appareils de contrôle d’elobau sont ainsi utilisés notamment dans les hachoirs. Ils y surveillent si la bride de butée est montée pour la vis d’amenée. Ils sont également utilisés pour la surveillance de la cuve : un interrupteur poussoir permet de vérifier aux quatre coins de la cuve qu’aucune personne ou chose n’est penchée sur le bord de la cuve et ne se trouve donc dans la zone de danger. La surveillance est réalisée grâce à une unité de contrôle d’elobau, un instrument essentiel pour l’opérateur de la machine, qui lui permet de détecter et d’identifier rapidement les messages d’erreur. La technologie de sécurité utilisée par Laska est constamment réétudiée à la recherche d’éventuelles améliorations. Christian Gruberbauer fournit là encore un exemple : « Jusqu’à présent, un détecteur de proximité de forme cylindrique était installé dans le couvercle du jeu de coupe du broyeur extra-fin. Étant donné que ce détecteur se trouvait dans la zone située à proximité du produit fini, nous avons décidé de le remplacer par la version en inox du capteur et de l’aimant. »

Les exigences : sécurité de commutation et robustesse

L’électrotechnicien résume : « Ces dernières années, nous avons testé de nombreux produits et constaté que la technologie de sécurité d’elobau se distingue par sa grande qualité et sa sécurité de fonctionnement élevée. Le secteur alimentaire impose des exigences élevées en matière d’hygiène. Il en résulte des conditions extrêmes, qui requièrent une grande robustesse de la part des détecteurs. En effet, certains d’entre eux sont directement exposés au nettoyeur haute pression et aux produits nettoyants agressifs. Nous utilisons dans une large mesure l’inox et des plastiques robustes pour nos installations, car il s’agit là des matériaux les plus susceptibles de résister à long terme à ces conditions. » Pour les détecteurs, cela signifie que l’indice de protection IP 67 – IP 69K est obligatoire, tout comme une sécurité de commutation élevée. En effet, en cas d’encrassement ou de corrosion, l’unité de contrôle doit être active et assurer un arrêt en toute sécurité lorsque les influences deviennent trop fortes. Un argument supplémentaire en faveur des interrupteurs de sécurité elobau est, selon M. Gruberbauer, le codage de l’aimant actionneur. Cela rend d’autant plus difficile une manipulation dangereuse pour la sécurité de la part de l’opérateur de la machine. Les détecteurs elobau présentent encore d’autres avantages, tels que la facilité de montage et de mise en service. Il suffit d’un dispositif à trou sur le cadre de la porte pour visser les détecteurs de sécurité machine. Les tolérances entre l’aimant et le détecteur jouent également un rôle important pour un ajustage simple et fiable. En fonction des versions, elles peuvent aller jusqu’à ± 4 mm afin de toujours garantir une fonction de commutation sûre.

Détecteur et unité de contrôle dans un même boîtier

Parmi les derniers développements d’elobau dans le domaine de la technologie de sécurité figure l’unité compacte 171 K. B1, qui réunit un détecteur et une unité de contrôle dans un même boîtier. Elle convient parfaitement à une utilisation sur de petites machines et installations. Ses avantages résident essentiellement dans le petit boîtier rond dont la taille, avec une longueur de 80 mm et un diamètre M30, est inférieure de 40 % à celle des modèles précédents. Les possibilités de montage pour l’unité compacte sont ainsi bien meilleures. Par ailleurs, avec la grande distance d’amortissement de 7 mm, elle est particulièrement bien adaptée à la surveillance des portes de protection et des volets. L’unité électronique de contrôle intégrée offre une sortie de contrôle directe libre de potentiel et une sortie de sécurité pouvant être alimentée avec des courants allant jusqu’à 250 V AC/30 V DC/2,5 A/625 VA/75 W. La tension d’alimentation est de 24 V pour une consommation de courant de 50 mA. Une version 230 V est également disponible. L’affichage à LED bicolore de l’unité compacte signale le bon fonctionnement ou une défaillance. L’appareil est considéré comme de niveau de sécurité SIL 2. Cela correspond à la catégorie 3 selon EN 954-1 et à l’indice de protection IP 67.

Le thème de la sécurité des données et de l´économie des données collectées est d´une grande importance pour nous. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans notre déclaration de protection des données.

J´accepte que elobau GmbH & Co.KG et ses filiales me contactent par E-Mail ou par téléphone. Ceci peut être révoqué à tout moment en envoyant un message à datenschutz@elobau.de. Les données enregistrées sont transmises électroniquement par elobau GmbH & Co KG et ses filiales stockées dans le système de messagerie interne et traitées à des fins d´offre et de conseil. Dans certains cas, un stockage chez le fournisseur peut avoir lieu, mais elles seront traitées dans le respect des règles de protection des données et effacées à nouveau. En outre, les données restent au sein de elobau GmbH & Co.KG et ses filiales et ne seront pas transmises à des tiers, à moins que la demande ne soit faite en dehors des pays des sociétés et qu´il soit nécessaire pour le traitement de la demande de la transmettre à l´un de nos partenaires commerciaux. Je sais qu´il peut s´agir d´un pays extérieur à l´UE. En renvoyant ce formulaire, je l´accepte.

Les données envoyées ne seront traitées que dans le but de traiter votre demande. Elles seront supprimées dès qu’elles ne seront plus nécessaires pour atteindre l’objectif visé. Vous pouvez révoquer votre consentement à tout moment à l’adresse suivante : datenschutz@elobau.de, et ceci de manière informelle et sans aucun inconvénient. Vous disposez d’un droit d’accès, d’effacement et de limitation du traitement de vos données personnelles.
Accepter la protection des données
Tous les champs marqués d'un * sont obligatoires.