elobau

elobau goes green

 

  • Construction du nouveau bâtiment administratif et du restaurant d'entreprise au siège de Leutkirch (Allemagne), employant l'énergie géothermique, une commande complexe du chauffage et un contrôle de l'énergie.

 

  • elobau se fixe pour la première fois l’objectif d’établir le bilan carbone de l’entreprise et de l’équilibrer, c’est-à-dire d’acquérir des certificats officiels pour compenser les émissions de gaz à effet de serre restant malgré les différentes mesures mises en place. Le bilan carbone englobe tous les gaz à effet de serre émis par nos activités. Il est exprimé en équivalents CO2.

 

  • La Direction générale lance l’initiative « elobau goes green » et fonde la filiale elobau energie KG.

 

  • Construction d’une deuxième unité de production avec système de récupération de la chaleur industrielle dégagée par les machines d'injection plastique.

 

  • Adoption de la politique environnementale d’elobau. Le système de management environnemental atteint le niveau 1 défini par la norme ISO 14001:2009.

 

  • Le 1er janvier 2010, la centrale photovoltaïque au sol de Fraureuth, dans la Saxe, est mise en service. Environ 10 000 panneaux solaires produisent une puissance de 2,4 MWc. À notre siège de Leutkirch, les chauffages au gaz des deux usines sont équipés chacun d’une microturbine à gaz d’une puissance nominale de 65 kW, produisant un appoint saisonnier d’électricité.

 

  • En février 2010, elobau mandate pour la première fois une société d'ingénierie indépendante spécialisée en technologie énergétique pour réaliser une analyse du bilan énergétique de toute l’entreprise. En plus de la consommation directe d’énergie utile à l’activité (électricité, chauffage, carburant, etc.), l’analyse porte sur les émissions de catégorie « scope 3 », c’est-à-dire toutes les émissions indirectes liées aux processus en amont, les déplacements des collaborateurs, ou encore les pièces achetées à l’extérieur. Pour ces dernières, il s’agit de prendre en compte les quantités de tous les composants achetés : matières plastiques, câbles, granulés et composants électroniques, puis de les convertir en équivalents CO2.

 

  • Certification finale selon la norme ISO 14001:2009 niveau 2 le 26/02/2010.

 

  • Dans le domaine de l’approvisionnement en énergie, l’entreprise passe du gaz traditionnel au biogaz. Le biogaz provient d’une centrale de la région qui utilise les déchets alimentaires et d’abattage, et non pas des (mono)cultures d’espèces végétales destinées à l’alimentation humaine.

 

  • L'atelier d'outillage de Lichtenhain est désormais lui aussi approvisionné en électricité 100 % verte.

 

  • Lancement du projet du premier bâtiment à énergie positive.

 

  • Promotion de l’agriculture bio régionale : depuis le mois de septembre 2010, des pommes bio sont mises gratuitement à disposition du personnel dans les locaux.

 

  • Le passage au nouvel approvisionnement énergétique se termine en septembre 2011. Depuis cette date, toute la société elobau GmbH & Co. KG utilise 100 % d’électricité verte certifiée par le label allemand OK-Power. Dès la première année qui a suivi le lancement de l’initiative « elobau goes green », nous avons officiellement atteint notre objectif de neutralité climatique.

 

  • Depuis septembre 2011, la totalité du papier A4 et A5 et des enveloppes utilisées dans l’entreprise sont entièrement composées de papier recyclé. Les matériaux d’emballage sont en matériau recyclé à 60 %.

 

  • En octobre de cette même année, le réservoir de fioul inutilisé du siège de Leutkirch trouve un nouvel usage : recueillir l’eau de pluie pour l’arrosage des installations.

 

  • elobau soutient un projet de reboisement en Amérique du Sud en devenant partenaire de VisionsWald.

 

  • elobau soutient localement la renaturalisation d’une tourbière haute près de la commune d’Isny, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

 

  • Du café issu du commerce équitable et différents thés bio sont mis gratuitement à disposition des collaborateurs.

 

  • Certification Stop Climate Change : suite à notre certification achevée en janvier 2012, nous sommes pour la première fois autorisés à arborer le label Stop Climate Change.

 

  • Pour le déplacement du personnel, l’entreprise acquiert des vélos cargo solides et remplace progressivement sa flotte de véhicules de fonction par des voitures électriques. Le premier véhicule électrique est un Renault Kangoo ZE, suivi d’un Mercedes Vito e-Cell. Les vélos connaissent un grand succès, incitant bien d'autres entreprises à se renseigner sur les cargo-bikes de Gobax.

 

 

  • elobau devient membre de B.A.U.M. e.V., le plus grand réseau européen d’entreprises pour le développement durable.

 

  • L’annexe à l’unité de production 2 est achevée. Ce bâtiment à énergie positive est couvert d'une installation photovoltaïque d’une puissance de 240 kWc. Les bureaux sont dotés d’une ventilation active afin que de l’air frais circule en permanence ; des plafonds chauffants et refroidissants métalliques garantissent des températures agréables toute l’année. Les ateliers de production sont équipés de fenêtres à triple vitrage calorifuge. Tout comme les bureaux, ils sont dotés d’une ventilation et d’un chauffage actifs, et parfois de refroidissement actif.

 

  • En 2012, tous les terminaux informatiques utilisés pour la fabrication sont remplacés par des clients légers moins énergivores.

 

  • En octobre, Michael Hetzer est invité au congrès communal pour la protection du climat de la ville d’Aalen. Au cours de son intervention intitulée « Le chemin vers la neutralité climatique d’une entreprise de fabrication de taille moyenne », il explique en détail ce que signifie pour une entreprise de produire 10 500 produits et variantes de produits différents de manière neutre pour le climat.

 

  • Certification du système de management de l’énergie : depuis le mois de mars, le système de management de l’énergie d’elobau est certifié selon ISO 50001:2011-12. Cette norme met l’accent sur la consommation d’énergie et la politique énergétique des entreprises.

 

  • À la fin de l’année, le bilan énergétique global reste négatif, mais elobau a produit en 2013 plus d’électricité qu’elle n’en a consommé grâce à ses installations photovoltaïques et à ses microturbines à gaz.

 

  • En décembre 2013, l’annexe à l’unité de production 2 est nommée « PROM de l’année », un prix prestigieux décerné par la société allemande RWE Energiedienstleistungen GmbH pour récompenser les constructions à usage commercial écologiquement innovantes.

 

  • L’entreprise ajoute un e-Caddy à son parc de véhicules électriques.

 

  • Création d’un poste de référent développement durable au sein de l’entreprise.

 

  • elobau soutient la campagne « Expedition Hope » de l’initiative Plant for the Planet. Jusqu’alors, elobau a planté 15 000 arbres par l’intermédiaire de ce projet.

 

  • elobau soutient la création de la fondation allemande de protection de la nature Wilde Argen.

 

  • elobau lance une campagne de promotion du vélo. L’entreprise offre à chaque employé avec une certaine ancienneté un vélo en leasing subventionné, qu’il s’agisse d’un vélo électrique ou d’un vélo de course en carbone.

 

  • Une BMW i3 électrique rejoint le parc automobile d’elobau.

 

  • Tous les conducteurs des véhicules d’entreprise reçoivent une formation pour apprendre à consommer moins de carburant.

 

  • elobau gagne le prix de l’environnement décerné par le Land de Bade-Wurtemberg dans la catégorie Excellence énergétique, toutes catégories de taille confondues.

 

  • elobau adhère au Code du développement durable allemand (CDD) et publie en décembre sa première déclaration de conformité.

 

  • elobau est invité à la conférence annuelle du Conseil fédéral sur le développement durable à Berlin, pour l’exemplarité de ses pratiques pour les moyennes entreprises.

 

  • Le bilan carbone reste un élément essentiel de la gestion du développement durable. C’est pourquoi elobau revoit la méthodologie et les coefficients de conversion utilisés pour établir son bilan en partenariat avec le bureau d’étude KlimAktiv et les adapte aux exigences internationales (GHG Protocol). Le bilan carbone est désormais accessible au public.

 

  • Le nouveau bâtiment du site de Probstzella (Thuringe) suit le principe de l’efficacité énergétique : pour la première fois, un système de stockage de l’énergie est utilisé.

 

  • Un second e-Caddy et une VW T5 viennent agrandir le parc des véhicules électriques.

 

 

 

 

 

 

Faits et chiffres
La gestion de la durabilité
Qualité | Sécurité | Durabilité
New brochure : elobau goes green
Nous utilisons des cookies à des fins d´analyse et de marketing. En utilisant ce site, vous acceptez leur utilisation. Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données. Appuyez sur le bouton « OK » si vous voulez voir notre site. Vous pouvez empêcher l´enregistrement de cookies dans les paramètres de votre navigateur.